Hassina Benlakhdar, travailleuse à la Ressourcerie Le Carré, à Tournai


image Hassina_original.png (0.4MB)
Votre êtes employée à la Ressourcerie de Tournai depuis février 2018. Dans quel cadre êtes-vous arrivée là ?

Ayant été exclue du chômage, je me suis retrouvée au CPAS où j’ai d’abord effectué un stage de deux mois dans un home. Etant dans les conditions pour bénéficier la mesure « article 60 » (mise à l’emploi permettant de retrouver le droit aux allocations de chômage), on m’a proposé de travailler à la Ressourcerie de Tournai. Je voulais me remettre le plus vite possible sur les rails alors, j’ai accepté sans hésiter.


Quelques mois après le début de cette expérience, comment vous sentez-vous ?

Très bien. L’ambiance de travail est très familiale. Ici, on n’a pas l’impression d’avoir de différences entre nous. Même s’il y a une hiérarchie, on ne nous le fait pas ressentir. Quelle que soit la place qu’on occupe, on nous demande toujours notre avis et on nous donne la possibilité de nous exprimer. On se sent valoriser et ça fait du bien.


Quelles sont vos tâches au sein de la Ressourcerie ?
Je travaille dans la partie textile de la Ressourcerie. Je m’occupe du tri des vêtements, de la mise sur tringle, de l’étiquetage et du rangement dans les rayons.


Cette expérience dans l’Economie Sociale et Solidaire est donc positive pour vous ?

Oui. Grace à ça, j’acquière une nouvelle expérience qui me permet de retrouver de la confiance en moi. Il est encore un peu tôt pour me projeter dans l’avenir mais continuer à travailler dans le secteur du textile me plairait bien.